Home | News | Albums | Carnets | Belgique | Phototheque | Tirages | Livres | Auteur | Droits & tarifs | Contact | Liens | Plan site | Blog |
 
 Index des sites à voir
 Casa Batllo
 Casa Calvet
 Casa Mila (La Pedrera)
 Casa Vicens
 Hôpital Santa Creu
 La Rambla
 Palais Güell
 Park Güell
 Sagrada Familia
 Torre Agbar
 
 Infos pratiques
 Liens sur Barcelone
 Bibliographie
 Photos de Barcelone
 LIVRE sur GAUDI
 
 Antoni Gaudi
 Route du Modernisme
 

CASA MILA - LA PEDRERA

La Casa Mila est une des dernières réalisations de Gaudi effectuée entre 1906 et 1910 avec la collaboration de Josep Maria Jujol. Située dans le quartier de l'Eixample, à l'intersection du Passeig de Gracia 92 et de la Carrer Provença, la Casa Mila est un immeuble de coin à la physionomie très particulière. Il n'y a aucune ligne droite. Toute la façade n'est faite que de courbes et ondulations et ressemble à une immense falaise rocheuse. C'est pourquoi la Casa Mila est surnommée La Pedrera qui signifie "la carrière".


Ce projet fut commandé par Pere Mila et sa femme Roser Segimon. Gaudi créa quelque chose de monumental. Il inventa un système pour économiser du matériau en remplaçant les murs porteurs par des poutres et des piliers. Malgré l'apparence massive de la façade, elle n'est formée que de minces plaques de pierres. Par contre, la quantité de fer utilisée pour les balcons en fer forgé est effrayante. Ils sont tous différents. L'édifice appartient actuellement à la Caixa, un groupe bancaire. Il y a 5 étages en plus du rez-de-chaussée et des combles. Les appartements se répartissent autour de deux larges cours intérieures ovales (patios).


façade ondulée by night plafond du vestibule escalier vers expo Caixa
ondulations façade
plafond du vestibule
escalier expo Caixa


Le prix d'entrée pour la visite du bâtiment est de 15 €. Le ticket donne accès à la terrasse sur le toit, à l'exposition sur les techniques de construction de Gaudi qui occupe les combles, à un appartement témoin meublé dans le style de l'époque (début XXe siècle) et à une des cours intérieures juste avant la librairie et la boutique de souvenirs situées à la sortie.


Il y a deux entrées, une située sur le coin et l'autre dans la carrer Provença à côté des caisses pour acheter son billet d'entrée. Sachez qu'il y a moyen d'entrer gratuitement dans l'immeuble par le portail du coin si vous dites que vous allez à l'exposition de la Caixa au 1er étage. Ne vous privez pas de le faire, le vestibule et l'escalier sont superbes, recouverts de fresques de peintures au tons pastels. Vous devrez passer au détecteur de métaux avant de pouvoir jeter un oeil dans la cour, apercevoir les plafonds ondulés et monter lentement l'escalier qui mène à l'expo. Bon, là, faites un tour en vitesse car il n'y a rien de Gaudi. Ce sont des expositions temporaires gratuites de la Caixa mais l'appareil photo et le sac à dos sont condamnés à rester à l'accueil.


Pour la visite payante où on accède par l'autre porte d'entrée, pas de problème, vous pouvez mitrailler autant que vous voulez les cheminées délirantes de Gaudi sur le toit, les maquettes et la structure en brique nervurée des combles, les pièces de l'appartement témoin et même les quelques chaises et fauteuils en bois dessinées par Gaudi qui se trouvent à côté de la boutique de souvenirs. Prévoyez du temps car il y a beaucoup de choses à voir et les cheminées et conduits de ventilation du toit risquent de vous retenir longtemps.


poignée de porte moderniste vue de nuit du toit de la Pedrera
poignée de porte en fer forgé
toit et cheminée vue de nuit
titre


Sur le toit au relief accidenté, les cheminées et tours d'aération des cages d'escalier arborent des formes extravagantes et hélicoïdales pour accentuer le mouvement tournant de la fumée. Certaines sont recouvertes de trencadis blancs ou de tessons de bouteilles de champagne, d'autres ressemblent à des guerriers casqués issus du Moyen Âge. C'est en fin de journée que les couleurs sont les plus belles et que les jeux d'ombre et de lumière donne vie à cette armada de pierre. Il est possible d'effectuer la visite de nuit également.

 

- Casa Mila ou La Pedrera / Barcelone -

Photos : copyright France Demarbaix - Toute reproduction interdite - Tous droits réservés