La vérité cachée derrière l’éruption en Islande

Posté par francevoyage le 20 avril 2010 - 18:36

Avec l’aimable autorisation de son auteur islandais, je diffuse ici la traduction d’un article humoristique publié sur le blog “My deadly truths and noble lies” (Mes vérités meurtrières et nobles mensonges). Dans la foulée de mon article sur le poisson d’avril à l’islandaise, voici un nouvel exemple de cet humour islandais si particulier qui permet de rire des choses les plus graves et de tourner en dérision les aléas de la vie. Veuillez prendre le texte qui va suivre au second degré et ne pas lancer de fausses rumeurs sur Twitter comme le réveil du volcan Hekla annoncé hier.

Tandis que le monde est encore tout excité par les images de la nouvelle éruption qui se déroule en Islande, il existe là-bas un plan secret pour mettre hors d’état de nuire les pays qui tiennent le pays à la gorge avec le scandale Icesave. Beaucoup de gens, tout spécialement en Angleterre sont furieux. Non seulement l’Islande leur vole leur argent mais en plus elle engage maintenant une guerre chimique contre eux et ferme efficacement leurs aéroports avec une perte financière qui va bien au delà de la dette due par la nation islandaise.

Il semble que le voeu émis par Gordon Brown quand la crise a commencé se soit pleinement réalisé (cfr Les islandais traités de terroristes). MAINTENANT, les islandais agissent comme de vrais terroristes mais la chose amusante est que quasi personne ne les tient pour responsables de ce qui se passe. L’Islande est assise sur un énorme arsenal de volcans prêts à être mis à feu (en éruption) à tout moment. Les islandais ont déjà trouvé le moyen de produire de l’énergie verte à partir de l’activité volcanique souterraine. Ils ont déjà appris à réactiver le geyser Geysir, une des principales attractions de l’île. Sans aucun doute, l’Islande détient-elle aussi les secrets pour réactiver un monstre volcanique. N’est-ce pas une curieuse coincidence que le pays le plus affecté par la dernière éruption soit la Grande Bretagne ?

Tandis que le monde s’inquiète des armes nucléaires, l’Islande représente une véritable menace et la chose amusante est qu’ils ont la meilleur couverture qui soit, celle à laquelle personne n’aurait pensé. L’Islande n’a pas d’armée. Qui oserait attaquer une nation qui ne peut pas se défendre elle-même ?

Beaucoup de gens seront contrariés que j’ai révélé ce plan secret et le président islandais risque même de révoquer ma citoyenneté. Cependant j’ai une conscience et la vérité doit être dite.

Voyez cela comme un avertissement. La prochaine fois que vous entendrez raconter des mensonges sur les éruptions volcaniques en Islande, essayez d’ouvrir les yeux. Qui sait … vous pourriez être le suivant.

Auteur : Guy Gutraiman - Traduction française : France Demarbaix


Plus sérieusement, j’ai constitué un dossier complet sur l’éruption du Eyjafjallajokull dans mon guide de voyage en Islande. J’y tiens un compte rendu journalier agrémenté de photos, vidéos, schémas et données scientifiques. Je vous renvoie donc vers ces pages si vous êtes intéressés :
www.photovoyage.org/islande/eruption-2010.php (21 mars)
www.photovoyage.org/islande/eruption-eyjafjoll.php (22 au 31 mars)
www.photovoyage.org/islande/eruption-fimmvorduhals.php (1 au 13 avril)
www.photovoyage.org/islande/eruption-sous-glaciaire.php (14 au 19 avril)
www.photovoyage.org/islande/eruption-eyjafjallajokull.php (à partir du 20 avril)

Poisson d’avril à l’islandaise

Posté par francevoyage le 1 avril 2010 - 16:38

On connaissait déjà le poisson servi à la sauce hollandaise, voici une nouvelle recette, le poisson d’avril à l’islandaise. En effet, en ce premier avril 2010, une dépêche vient de tomber, une solution miracle a été trouvée pour résoudre l’épineux dossier d’Icesave.

Pour rappel, cette banque en ligne islandaise, succursale de la Landsbanki, implantée au Royaume-Uni et aux Pays-Bas a fait faillite en octobre 2008 délestant 320.000 épargnants anglais et hollandais de près de 3,4 milliards d’euro. Les gouvernements hollandais et anglais ont indemnisé leurs ressortissants et se sont ensuite retournés vers le gouvernement islandais pour réclamer le remboursement de la somme avancée. Le problème était que cette banque n’était pas la seule à avoir fait faillite et qu’en fait, c’était tout le système bancaire islandais qui s’était effondré en même temps, obligeant l’Etat à nationaliser d’urgence les trois principales banques du pays pour éviter la catastrophe. Même le fonds de garantie était en faillite. Qu’à cela ne tienne, les anglais et les hollandais exigent leurs sous quitte à saigner à blanc les islandais, déjà dans la merde jusqu’au cou et font pression sur l’Islande en bloquant le prêt du FMI et l’adhésion à l’Union Européenne tant qu’une solution n’aura pas été trouvée çàd tant qu’ils n’auront pas soumis ces indomptables vikings à leur odieux chantage. On se souvient du référendum qui a eu lieu le 6 mars 2010 en Islande où 93% des votants ont dit non aux conditions imposées par les anglais et les hollandais (taux d’intérêt de 5,5% sur 15 ans exagéré).

Bref, la solution a été trouvée aujourd’hui. Les négociations avaient lieu en secret depuis quelques mois déjà et ce matin, l’Islande a conclu un brillant marché. Elle va devenir une partie du Royaume-Uni et des Pays-Bas. L’économie est sauvée ! Les islandais n’auront eu finalement à payer qu’un petit prix, leur indépendance. Ils font maintenant partie de l’Europe et de l’Union Européenne, ce qui est un énorme avantage. L’Islande aura 3 représentants (sur 150) au Parlement hollandais et seulement 2 (sur 646) à Londres. Ainsi l’Islande aura son mot à dire. La date de réunification est prévue pour le 15 mai.

La moitié de la population sera dans la partie britannique de l’Islande avec Reykjavik pour capitale. Elle sera rebaptisée Thule. Thule comprendra les fjords de l’ouest car la délégation anglaise voulait cette partie, la meilleure zone de pêche. Normal puisque le “fish and chips” est le plat national anglais. Les hollandais étaient beaucoup plus intéressés par l’énergie hydroélectrique et géothermique de la péninsule de Reykjanes et du sud de l’Islande car la Hollande est privée d’énergie. La moitié hollandaise dont la capitale sera Kopavogur, recevra elle aussi un nouveau nom : Noord Eyland.

L’aéroport de Keflavik étant situé en Noord Eyland, c’est l’aéroport domestique de Reykjavik qui sera transformé en aéroport international pour Thule. Icelandair qui appartient au gouvernement islandais cessera ses activités mi-mai mais les gens qui ont acheté des billets d’avion pourront les échanger contre ceux de British Airways et KLM pour une modique somme. Le plus embêtant est que le Royaume-Uni ne fait pas partie de l’accord Schengen et qu’il faudra un passeport pour voyager entre les deux parties. Mais la bonne nouvelle, c’est que 5.860 personnes seront engagées pour surveiller la frontière, une bonne chose vu que 7 personnes sur 10 sont actuellement au chômage. En signant cet accord, le gouvernement islandais a presque résorbé le taux de chômage.

Que devient l’Islande et sa culture ? Bah, comme elle n’était indépendante que depuis 66 ans, ça ne changera pas grand chose. Elle a survécu jusque là et continuera à survivre.

Le gros avantage c’est qu’avec la Livre Sterling à Thule et l’Euro à Noord Eyland, les islandais vont enfin gagner de l’argent réel. Il serait intéressant de voir comment vont prospérer les deux parties. Pall parie sur la Noord Eyland et attend impatiemment de recevoir son nouveau passeport britannique puisqu’il vit à Reykjavik. God save the Queen.

Situation imaginée par Páll Stefánsson - source : www.icelandreview.com

Comment lutter contre le hotlinking

Posté par francevoyage le 25 janvier 2010 - 18:39

Dans un article précédent, je vous avais donné quelques trucs pour protéger les photos sur internet mais il existe un autre fléau du même acabit, le hotlinking qui vient pomper les images sur votre serveur pour les afficher sur un autre site.

Qu’est ce que le hotlinking ?

Le holinking consiste à utiliser l’adresse url d’un fichier publié sur votre site pour l’afficher sur un autre site, un blog ou un forum. Ce fichier peut-être une image, une vidéo ou de la musique mais concentrons nous sur le cas des photos. Bref, au lieu d’enregistrer l’image et la stocker sur son propre serveur, le hotlinkeur crée un lien direct vers le fichier stocké sur votre serveur.

En quoi est-ce nuisible et illégal ?

Le hotlinkeur pompe tout simplement l’image sur votre serveur et l’affiche sur son propre site hors de son contexte, sans toutes les protections que vous aviez mis en place et sans les avertissements concernant le copyright. En affichant votre travail, il détourne vos visiteurs au lieu de les diriger vers votre site.

Si on ne peut parler ici de reproduction illicite vu qu’il n’y a pas eu copie à proprement parler, le procédé de hotlinking est cependant illégal. Même un lien vers une image libre de droits est illégal sans le consentement du webmaster car il s’agit d’un vol de bande passante. C’est votre serveur qui est sollicité et votre quotat de trafic qui est mis à contribution sans vous apporter le moindre visiteur.

C’est comparable à un voisin qui se brancherait sur votre ligne téléphonique, votre cable de télédistribution ou votre connexion internet et passerait ses coups de fil, visionnerait des films ou surferait sur internet à vos dépens. C’est vous qui payez, c’est lui qui en profite.

Comment savoir si vos images sont hotlinkées ?

Dans le champ de recherche de Google Image, tapez le mot site: suivi de votre nom de domaine (exemple site:www.monsite.com). Dans les pages de résultats, vérifiez que le site mentionné en vert sous les vignettes est bien le vôtre. Si c’est un autre site qui apparaît sous une vignette, c’est qu’il vous pompe l’image en question.

Comment lutter contre les hotlinks ?

Vous pouvez bien sûr batailler avec le webmaster de chaque site pour exiger le retrait des liens directs vers vos photos mais c’est une perte de temps. Il existe un moyen bien plus expéditif pour se débarasser de tous les hotlinkeurs d’un seul coup et pour toujours : la création d’un fichier .htaccess à la racine de votre site. Il faut bien sûr que vous disposiez de votre propre hébergeur et que les photos soient stockées sur son serveur sinon ça ne marchera pas. La plupart des hébergeurs utilisent des serveurs Apache qui savent interpréter le fichier .htaccess.

Grâce à ce fichier, vous allez instaurer une règle de réécriture qui renverra soit un message d’erreur soit une image bidon de votre cru dès qu’on essaiera d’accéder à vos images, photos, vidéo, animation flash depuis un autre site que le vôtre.

Pour créer ce fichier .htaccess, rien de plus simple. Utilisez un éditeur de texte tel que Notepad ou Wordpad pour créer un document que vous intitulerez htaccess.txt (histoire de pouvoir l’ouvrir sur votre pc).

Collez-y le code suivant et adaptez-le à votre propre cas :

RewriteEngine On
RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^$
RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^http://www\.monsite1\.com(/)?.*$ [NC]
RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^http://www\.monsite2\.net(/)?.*$ [NC]
RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^http://www\.siteami1\.org(/)?.*$ [NC]
RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^http://www\.siteami2\.fr(/)?.*$ [NC]
RewriteRule .*\.(jpe?g|png|gif|bmp)$ - [F,NC,L]

La première ligne active le module de réécriture du serveur Apache.
La dernière ligne réécrit la règle à appliquer au cas où une demande d’affichage d’un fichier jpg, jpeg, png, bmp ou gif viendrait d’un autre site que ceux autorisés dans les lignes qui précèdent. Le tiret – signifie qu’en cas de hotlinking, les fichiers ne seront pas affichés ou qu’un message d’erreur 403 sera renvoyé au hotlinkeur.

Vous pouvez aussi faire preuve d’humour en renvoyant une autre image que celle prévue sur le site du hotlinkeur. Soit un truc bien trash, soit de la pub pour votre site, soit un message du style « stop au hotlink ». Attention, même si vous voulez afficher du texte ou l’adresse de votre site, il faut que ce soit obligatoirement intégré dans un fichier image. Créez une image personnalisée que vous nommerez nohotlink.jpg, stockez-la sur votre serveur (dans un dossier nommé images par exemple) puis indiquez-en l’adresse relative par rapport à la racine du site dans la règle de réécriture.

Remplacez ainsi la dernière ligne du code mentionné ci-dessus par

RewriteRule .*\.(jpe?g|gif|bmp|png)$ /images/nohotlink.jpg [L]

Pour autoriser un site à afficher vos photos, rajoutez une ligne entre la première et la dernière sur le modèle suivant :

RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^http://(.+\.)?siteadmis\.com(/)?.*$ [NC]

Pour interdire le hotlinking uniquement à certains forums mais laisser à tous les autres sites la possibilité d’afficher vos images, suivez l’exemple suivant :

RewriteEngine On
RewriteCond %{HTTP_REFERER} ^http://(.+\.)?myspace\.com/ [NC,OR]
RewriteCond %{HTTP_REFERER} ^http://(.+\.)?blogspot\.com/ [NC,OR]
RewriteCond %{HTTP_REFERER} ^http://(.+\.)?livejournal\.com/ [NC]
RewriteRule .*\.(jpe?g|gif|bmp|png)$ /images/nohotlink.jpg [L]

La différence est infime mais remarquez la disparition du ! devant l’accent circonflexe.
!^ signifie « si la page appelante n’est pas » alors que ^ signifie « si la page appelante est ».

Enfin sachez que vous pouvez également empêcher la repompe de vos fichiers vidéo, flash ou musicaux. Il suffit d’ajouter leurs extensions dans la règle de réécriture

RewriteRule .*\.(zip|avi|wmv|mpeg|mpg|mov|flv|mp3|swf|wma)$ - [F,NC,L]

Pour finir, sauvez votre fichier htaccess.txt, transférez-le à la racine de votre serveur et renommez-le en .htaccess pour qu’il puisse être lu et interprété par le serveur Apache.

Dans un prochain article je vous ferai prendre conscience que les moteurs de recherche d’images sont les principaux complices des voleurs d’images et vous indiquerai une méthode pour limiter les dégâts tout en restant référencé.

Exposition sur le Tango à Bruxelles

Posté par francevoyage le 21 juillet 2009 - 19:34

Il y a quelques mois, l’asbl Nazca diffusait un appel aux artistes pour monter une exposition sur le thème du tango du 26/09 au 04/10/2009. Tout photographe, peintre, sculpteur ou autre créateur était invité à exposer de 3 à 5 oeuvres. J’ai naturellement contacté la peintre Nathalie Scouflaire qui s’était inspirée de quelques unes de mes photos de tango pour lui proposer d’exposer ensemble. Ce serait plus amusant mais surtout ce serait un bel aboutissement à notre collaboration du début d’année, une occasion de se rencontrer et de tester les réactions du public face à nos deux visions personnelles d’un même sujet, s’exprimant par deux arts différents. Les uns préfèreront la peinture, les autres la photographie et si nous avons de la chance, un gentil mécène ne parviendra peut-être pas à choisir et achetera les deux ;-)

invitation exposition tango

Bien évidemment, nous ne serons pas les seules à exposer. Plus de 23 artistes ont répondu à l’appel montrant ainsi à quel point le tango est une source d’inspiration artistique.

L’exposition se déroulera à Bruxelles du 26 septembre au 4 octobre 2009, à la salle De Maalbeek, un centre commnautaire situé rue du cornet 97 à 1040 Etterbeek. Le vernissage aura lieu le samedi 26 semptembre à 19h.

Pour baigner totalement dans le tango, les danseurs Nathalie et Andres donneront un stage de technique de gancho de 19h à 21h pour 10 €. Les ganchos, ce sont des jetés et fouettés de jambes entre les jambes du partenaire - préparez vos coquilles messieurs !

A partir de 21h, vous pourrez mettre vos dons en pratique lors du bal de tango et du concert d’Urbango, un sympathique trio de musique argentine et uruguayenne formé par Eduardo Baro (chant, sax soprano, guitare), Catherine Smet (piano) et Patrick Vankeirsbilck (bandonéon). Venez les découvrir, ils sont vraiment agréables à écouter avec un large répertoire de tangos, milongas, valses et chacareras. Vous reconnaîtrez de vieux classiques et découvrirez de nouvelles compositions propres. Le groupe a déjà sorti deux CD et donné de nombreux concerts au Pata Negra, Music Village, L’Aquilone et sur la Grand Place. Pendant ce temps-là, Nathalie et Andres vous feront une petite démonstration.

programme exposition tango

Les festivités continueront le dimanche 4 octobre après le décrochage des oeuvres. Entre 13h30 et 17h, Leonor Villagra, présidente de l’Association Culturelle NAZCA proposera un atelier de peinture, photo et croquis inspiré par trois couples de danseurs de tango qui serviront de modèles : Hugo & Sandrina, Andrès & Nathalie et Nicolas & Olivia. C’est gratuit. Vous avez juste à apporter vos outils de travail.

Vous pouvez télécharger ici l’invitation à l’exposition de tango au format pdf.

J’ai testé pour vous … album digital Hofmann

Posté par francevoyage le 15 juillet 2009 - 3:01

Après avoir consulté plusieurs avis favorables sur internet, j’ai choisi Hofmann pour créer mon premier livre photo. Il est arrivé hier et je suis absolument ravie du résultat. Voici donc un petit compte rendu avec photos à l’appui. Hofmann est un fabricant d’albums photos basé en Espagne (www.hofmann.es) mais cela ne doit pas vous arrêter car leur site est disponible en français (anglais, espagnol, portugais) et votre commande sera livrée par UPS en quelques jours dans toute l’Europe. Ils sont aussi connus sous le nom de www.albumdigital.com.

Logiciel : en français à télécharger gratuitement depuis le site Hofmann pour préparer votre livre photo chez vous, en toute tranquilité et hors connexion. Testé : facilité d’installation, facilité d’utilisation avec pleins de possibilités, petit mode d’emploi (guide rapide) disponible avec le logiciel et manuel de l’utilisateur téléchargeable en pdf depuis le site Hofmann. La prise en main est très intuitive. 100 mises en page simple et 27 compositions sur double page disponibles. Possibilité de créer et sauvegarder vos propres mises en page pour les réutiliser dans un prochain album. Plusieurs cadres proposés (116), pas tous du meilleur goût. Fonds variés (99) ou possibilité d’utiliser une photo en double page ou de choisir la couleur de fond dans un nuancier. Nombreux cliparts pour agrémenter vos pages d’un peu de fantaisie ou d’arabesques élégantes. Masques pour varier les contours. Photos rectangulaires ou ovales. Choix de la couleur et de l’épaisseur des bordures ou ombres portées. Possibilité de fondre la photo avec une autre ou avec le fond. Il est très facile de rajouter, supprimer ou déplacer des pages. On peut aussi glisser les photos d’un cadre à l’autre sans se préoccuper de la résolution. Le logiciel prévient si elle est insuffisante. On peut bien sûr ajouter du texte, polices limitées mais couleurs et taille multiples. Si vous voulez utiliser une police fantaisiste, créez vos titres et textes avec Photoshop ou Fireworks et transformez-les en images. Le logiciel permet aussi d’améliorer automatiquement ou manuellement vos photos. On voit tout de suite le résultat à l’écran. Assez efficace. On peut bien entendu sauver son travail à tout instant et continuer plusieurs jours plus tard. Tout est modifiable à tout moment.

Commande : C’est le logiciel qui s’occupe de tout. Comme il est impossible de modifier quoique ce soit après l’envoi, il vaut mieux vérifier une dernière fois votre travail avec l’aperçu à 100%. La compilation de l’album se fait au moment de l’envoi de votre commande et c’est à ce moment là seulement que les photos seront redimensionnées et compressées pour le meilleur compromis entre qualité et poids du fichier. Pour 46 pages, le transfert a duré 17 minutes. On n’est pas obligé de rester devant l’ordinateur. Une fois la compilation et le transfert FTP terminé, vous rentrez vos coordonnées, l’adresse de livraison et payer par carte Visa ou Mastercard. Quelques minutes plus tard, vous êtes averti par email de la bonne réception des fichiers et de la mise en fabrication de votre livre photo.

Format : un seul format disponible, le A4 vertical. Mais comme les pages s’ouvrent à plat, on peut facilement mettre une photo A3 en double page sans problème de raccord ni de perte d’une partie de l’image.

Couverture : rigide imprimée, très agréable au toucher, moelleuse, surface satinée, 62 layout différents proposés avec la possibilité d’utiliser une photo verticale plein format ou même une horizontale A3 qui couvre également le dos. Coins fragiles.

Reliure : collée ou cousue, c’est difficile à dire mais c’est d’une belle finition. Permet l’ouverture à plat.

Qualité : couleurs sRGB respectées, trame visible avec le nez dessus mais quand on regarde à distance normale, la qualité est tout à fait acceptable pour une impression offset. Si vous voulez du top nickel, Hofmann propose aussi l’impression sur du véritable papier photo épais mais cela coûte 40% plus cher. Les photos sont légèrement plus claires par rapport à mon écran mais cela reste naturel et acceptable. Mise en page conforme au millimètres près à ce que j’avais créé avec le logiciel. Pas de décalage des photos, ni de bords rognés. On peut se fier totalement à l’aperçu en 100%. Ce que vous voyez, c’est ce que vous aurez.

Prix : revient à environ 1 Euro la page, couverture et expédition incluses. Bien moins cher que les concurrents avec une qualité supérieure. Bref, excellent rapport qualité/prix. Pourquoi encore hésiter ? Le format limité et l’épaisseur des pages qui les rend rigides ne conviennent peut-être pas à tous les sujets mais cela me semble parfait pour les albums de mariage (sur papier photo) et les albums de naissance. Prix pour 22 pages : 31,50 Euro en offset et 47,50 Euro sur papier photo. Pour 46 pages : 44,50 Euro (offset) ou 70 Euro (papier photo).

Papier : 500 g/m² pour l’impression offset ou 0,8 mm pour le papier photo. A partir de 30 pages, le papier photo utilisé aura une épaisseur de 0,45 mm pour ne pas avoir d’album trop gros. Finition brillante satinée sans reflet gênant. Les doigts n’y laissent pas de traces d’empreintes digitales. Minimum 22 pages. Maximum 98 pages pour l’offset, 66 pages sur papier photo. Les pages supplémentaires reviennent à environ 2 Euro / 4 pages en offset et 5 Euro / 4 pages sur papier photo. Le prix est sans surprise. Tout est inclus, même l’expédition par transporteur UPS. Rapidité et traçabilité assurée.

Service : vous êtes prévenu par email à chaque étape. Le premier vous confirme que votre téléchargement par ftp s’est bien déroulé et un deuxième email est envoyé lorsque le livre est prêt à être expédié. Ils vous informent également des délais prévus.

Délai de fabrication annoncé : 5 jours ouvrables. Testé : commande passée vendredi, album déjà prêt le mercredi suivant.

Délai de livraison annoncé : 3 à 5 jours ouvrables pour la France, 4 à 7 jours pour les autres pays européens. Testé : prévenue mercredi de l’expédition - livraison lundi en Belgique par UPS.

Résumé : très grande souplesse du logiciel, stable, fiable, facile à utiliser, convivial et permettant une grande créativité. Le résultat final est conforme à ce que vous avez créé. Un rêve ! De plus, le prix est raisonnable et la qualité offset suffit déjà à satisfaire un photographe exigeant. Pour les puristes, il reste l’impression sur papier photo. Seul bémol, le format est limité au A4 vertical et la rigidité des pages peut en dérouter certains. C’est le seul reproche qu’on peut lire sur les forums à propos d’Hofmann. La qualité, quant à elle, est toujours régulière et fait l’unanimité de tous les utilisateurs.


Consultez aussi le blog www.tousleslabos.com où l’auteur a testé et comparé 30 autres livres photo.