Protection des photos sur internet

Posté par francevoyage le 7 décembre 2008 - 15:49 | Catégorie: astuces internet.

Je vous avais parlé dans deux articles précédents des droits d’auteur spécifiques aux photographes et des recours en cas de violation de copyright mais l’idéal, bien sûr, serait de ne pas se faire voler ses photos lorsqu’on les publie sur internet.

Un photographe amateur ou professionnel peut vouloir montrer ses oeuvres sans pour autant accepter de les retrouver disséminées aux 4 coins du monde sans son accord. Voici donc quelques trucs et astuces pour protéger les photos publiées sur votre site web ou votre blog.
La première consiste à éviter que la barre d’outil image imagetoolbar n’apparaisse dans le coin supérieur gauche de vos images. Cela est facile en ajoutant cette ligne dans la partie <head> de vos pages : <META http-equiv=”imagetoolbar” content=”no”>

La seconde consistera à inhiber le clic droit pour éviter le déroulement du menu contextuel qui permet facilement d’enregistrer l’image, la copier ou connaître ses propriétés et son emplacement sur le serveur. Dans le tag <img> vous pouvez introduire le code javascript suivant : oncontextmenu=”return false”. Ainsi, le clic droit sera inactif uniquement sur l’image.

Bien sûr, il suffit à votre voleur d’inactiver le javascript de son navigateur et votre système de protection tombe à l’eau. A moins que vous n’ayez opté pour une galerie photo qui utilise justement le javascript pour agrandir les vignettes. Dans ce cas, si le javascript est désactivé, votre voleur n’arrivera pas à afficher vos images en grand.

La troisième parade est de lutter contre la possibilité de tirer (drag and drop) l’image vers le bureau, la barre d’adresse ou un logiciel de retouche ouvert dans la barre de tâche. Firefox a malheureusement prévu de faciliter la tâche des indélicats. Il faudra donc englober le tag image dans un lien qui ne mène à rien soit avec <a href=#> ou mieux encore <a href=”javascript:void(0);”>. Pour éviter de tromper votre visiteur avec un curseur main signalant un lien qui n’existe pas, il sera préférable d’utiliser un style css pour modifier l’apparence du curseur. Dans le tag lien, ajoutez : style=”cursor:default;”.

Bon nombre de photographes professionnels utilisent des sites réalisés en flash. L’avantage, c’est que les photos sont impossibles à prendre ou presque. Elles sont incluses dans un fichier .swf et Google Image est incapable de les référencer. On ne peut les visionner que sur le site du photographe. Le désavantage, c’est qu’un site entièrement fait en flash ne sera pas référencé convenablement. Il faut donc prévoir un site hybride où des galeries photo en flash seraient incluses dans un fichier html ou php. Vous pouvez en voir des exemples sur mon site www.photovoyage.org dans la section albums et Belgique.

Pour réaliser vos galeries photos en flash, je recommande chaudement les logiciels gratuits SimpleViewer et Postcardviewer développés par Airtight ou Jalbum agrémenté du skin Bananalbum.

Cependant, je me dois de vous dire la vérité : aucune parade n’existe contre la copie d’écran. Paf, voilà tous vos espoirs qui s’envolent. Hélas, dès qu’une photo s’affiche sur l’écran d’un ordinateur, elle est “copiable” par une simple pression sur la touche PrintScreen. Cela demandera cependant au voleur quelques manoeuvres pour transférer l’image dans un logiciel de retouche et recadrer l’image. Or, le voleur est souvent fainéant. Il veut tout tout de suite sans se donner de mal. Alors il faut lui mettre des batons dans les roues, histoire de lui compliquer un peu la tâche.

Primo, ne publiez jamais de photos haute résolution. Limitez la taille des images à maximum 600 x 400 pixels au format jpeg avec une compression de qualité moyenne à faible. Secundo, apposez toujours votre nom et copyright, de préférence à un endroit stratégique. Si vous le mettez dans un petit coin ou dans l’encadrement de la photo, il risque fort d’être recoupé par le voleur sans que la composition de l’image n’en souffre. N’hésitez pas à signer vos photos de manière visible avec © votre nom - votre site web en transparence. Pas besoin d’être professionnel pour avoir le droit de mettre son copyright. Tout auteur d’une image peut appliquer son droit de paternité en signant ses oeuvres d’un © suivi de son nom.

Comme cela, si par la suite vous retrouvez votre photo volée (j’ai un super tuyau à ce propos, patience !), vous pouvez directement facturer vos droits d’auteur au responsable du site sans avoir à prouver que vous êtes l’auteur de la photo. C’est écrit dessus !!!

J’avais mis en place pour mon premier site un système compliqué (voir galerie tango) qui combinait message d’alerte en cas de clic droit, impossibilité de voir le code source et remplacement de la photo par une autre image interdisant la copie lors du survol avec la souris mais cela n’a pas empêché un canadien de piller ma galerie pour alimenter son site.

J’en suis ravie car cela va me rapporter une coquette somme d’argent. En effet, il s’est crû plus malin que moi en détournant mon système antivol mais étant donné l’avertissement, il était parfaitement conscient du caractère frauduleux de son acte. Pas de pitié pour lui, je viens de lancer la société d’auteur canadienne à ses trousses. Ils vont donc lui facturer mes droits d’auteur majorés d’indemnités pour reproduction sans autorisation, atteinte à l’intégrité de l’oeuvre et à mon droit de paternité.

Bref, aucun système de protection n’est efficace à 100%. La tâche du photographe consistera donc surtout à faire de la prévention en avertissant l’internaute sur les risques encourus en cas d’infraction et à sévir si un indélicat s’est permis malgré tout de piquer une photo et la publier sur son site ou tout autre support. Apposez en bas de toutes vos pages une phrase du style : © 2008 Prénom Nom - Toute reproduction interdite - Tous droits réservés.

Dans un prochain article, je vous parlerais d’un moteur de recherche révolutionnaire qui permet de retrouver ses photos volées. Les beaux jours des pilleurs du web sont comptés …

25 Réponses à Protection des photos sur internet

  1. Régis Despouy

    bonjour France,

    à propos de ton article sur la protection de photos sur internet, peux tu me dire ou me conseiller un logiciel qui permette de filligraner par transparence des photos, j’en ai trouvé un pas mal mais il ne filigrane pas en diagonale, ce que j’aurais voulu.
    merci

  2. francevoyage

    Bonjour Régis,
    Pour filigraner les photos par lot, j’utilise ACDSee Pro ou FastStone Image Viewer, un freeware téléchargeable sur http://www.faststone.org/ mais ni l’un ni l’autre ne propose le filigrane diagonal.
    A ma connaissance, il n’y a que Photoshop qui le fait de manière manuelle.

  3. Régis Despouy

    Ok, merci France pour ta réponse et félicitations pour ton site sur l’Islande, vraiment bien fait avec de bien belles photos (évidement !!), il me fait penser à un guide de voyage, c’est vraiment bien conçu.

  4. Carole

    Bonjour,

    Merci pour cet article plein de bons conseils et si clairement donnés!

    Cordialement
    carole

  5. Cusset Roselyne

    Merci infiniment pour ses conseils avisés je vais appliquer tout ça..Roselyne

  6. guy caillier

    Très bon article mais pour aller plus loin comment apposer sur une photo le symbole copyright avec photoshop CS et éventuellement en faisant un script l’automatiser ainsi que la signature
    Merci d’avance

    Bien cordialement

  7. francevoyage

    Bonjour Guy,
    Pour avoir le symbole copyright, j’ouvre un nouveau document word. Je clique sur le menu insertion > Caractères spéciaux et recherche le symbole © que j’insère sur ma page blanche (raccourci : alt+ctrl+c). Je le sélectionne et le copie (ctrl+c) et referme le logiciel avant de revenir à Photoshop.
    Sur la photo, je crée un calque transparent et y insère du texte. C’est le moment de coller (ctrl+v) le symbole © puis d’y ajouter son nom. Je choisis la police, la taille et la couleur du texte. J’y applique un effet (ombre portée ou biseautage). Puis je règle l’opacité du calque et le repositionne à l’emplacement voulu. J’aplatis ensuite l’image et la sauve pour le web.
    Pour automatiser la procédure, il vaut mieux sauver la couche texte (en effaçant le fond) au format psd, gif ou png pour conserver la transparence et utiliser le script export layers to files pour l’appliquer à toutes les photos d’un lot.

  8. Guy Caillier

    Merci de ces précisions, on peut aussi pour faire le symbole copyright “alt+0169″ ça marche aussi mais le résultat semble moins bon. je vais essayer toute cette procédure et vous tiens au courant. Toutefois, les photos étant à des format différents et pour avoir une signature en rapport avec le format, peut-être faire 2 procédures avec des tailles de caractère différentes, je vais tester et vous tiens informer des résultats

    Bien cordialement

  9. guy caillier

    J’ai essayé avec “alt+0169″ ça marche très correctement mais plus de manipulation, les voici:
    1) je clique sur l’outil texte, je choisis la couleur, je choisis la taille en fonction des dimensions de la photo, je positionne l’emplacement en cliquant à la bonne position, je fais alt+0169, le symbole apparait, je le repostionne si mal placé par glisser, je valide créant ainsi un fichier psd
    2) je rouvre le fichier psd et je fais ma signature comme d’habitude mais avec taille différente du sigle copyright et valide

    le résultat est excellent et surtout celui recherché, une maipulation supplémentaire mais ça permet d’adapter exactement les tailles de police en fonction des photos

    Pour l’automatisation de tout cela (pas évident) je vais essayer

    Encore merci de vos conseils et à bientôt pour la suite…….

    Bien cordialement

  10. Anoukk

    Bonjour, merci beaucoup également pour tous ces conseils, je vais également appliquer tout cela.

  11. CORREGE sandra

    Bonjour,

    Merci pour toute ces précisions elle vont m’aider à y voir plus clair, je vous avez envoyé un message depuis votre site, je n’avais pas visité votre Blog! Encore une question, je souhaite faire partager quelques unes de mes photos sur le web, novice dans le domaine, qu’elle différence y a t-il entre un Blog, un site, et une galerie photo? Je ne sais pas trop vers quoi me diriger, qu’elle est votre avis?
    Merci,
    Cordialement,

  12. francevoyage

    Un blog, c’est un fourre-tout. C’est bordélique pour y retrouver un article. On le complète au jour le jour et le classement est chronologique. Je comparerais un blog à un journal intime alors qu’un site est comme un livre avec une table des matières. Il a une structure logique. Les infos sont classées en rubriques et on peut accéder aux récentes comme aux anciennes par un menu qui se retrouve sur toutes les pages. On trouve l’info recherchée plus facilement.

    On reconnait un blog par son classement par date, la présence d’un calendrier et l’archivage chronologique. On reconnait un site par sa structure et son classement par rubrique.

    Pour faire un site, il faut connaître le langage html, css, javascript, php … bref s’y connaître un peu alors qu’un blog, tout le monde peut en créer un sans connaissance particulière à part savoir écrire. Un site doit être conçu, imaginé à l’avance alors qu’avec un blog, on se jette à l’eau tout de suite. On “poste” simplement son texte et le système fait le reste automatiquement.

    Pour un visiteur, la navigation sur un site est beaucoup plus facile et agréable que sur un blog. Il y reste plus longtemps. Pour te donner une idée, chaque visiteur arrivant sur mon site de voyage visionne en moyenne 13 pages alors que sur mon blog, il lit l’article qui le concerne puis s’en va.

    Quant à la galerie photo … il y en a plusieurs sortes : les galeries créées automatiquement avec Photoshop, Lightroom, Jalbum, SlideShoPro sur son propre ordinateur puis uploadées sur son site, les galeries publiques où on poste directement ses photos telles que Flickr, Picasa et compagnie et les sites communautaires tel Facebook, Netlog, Myspace qui ne sont pas dédiés exclusivement aux photos. Il existe aussi les galeries avec bases de données pour faciliter le classement par tags et la recherche par mots clés. Le choix est presque infini sur le web, de la solution gratuite clé en main à la solution payante sur mesure.

    Un conseil ? Si tu n’y connais rien, inscris toi sur Flickr ou Picasa et télécharge directement tes photos sur leur site. Elles n’y seront pas protégées du tout sauf qu’avec Picasa, tu peux créer des dossiers privés visibles uniquement par tes amis. Les inconnus n’y auront pas accès.

    Si tu souhaites protéger tes photos, il n’y a pas d’autres solutions que créer ton propre site. La solution la moins chère revient à environ 33 Euro/an chez One.com et tu disposes de 3 Go d’espace libre et d’une base de données. Ils offrent aussi la possibilité de créer un blog en 3 clics et une galerie photo (lire mon article : http://www.photovoyage.org/blog/astuces-internet/hebergement-de-site-internet-et-blog/).

    J’ai oublié un point essentiel : un blog permet d’interagir avec ses visiteurs en leur offrant la possibilité de laisser des commentaires et des questions mais tu vas passer un temps dingue à y répondre comme moi ;-)

  13. CORREGE sandra

    Merci pour tes conseils je vais y réfléchir, bonne continuation.

  14. darek

    Bonjour France,
    une petite question de béotien que je suis à propos de picasa : quand tu dis “avec Picasa, tu peux créer des dossiers privés visibles uniquement par tes amis.” comment le voit-on qu’il est publique ou privé lorsque l’on se connecte sur le site ?
    Sinon toutes tes infos sur le caractère sécuritaire des photos publiées sont très intéressantes et devraient être connues de tous ceux qui publient des photos sur le web.
    @+

  15. Luc

    Bonjour, je viens de “découvrir” cette page; Intéressant. Il existe un logiciel gratuit permettant de copyrighter ses photos très facilement, soit une par une soit par lot : CopyrightLeft. Facile à utiliser, mais pour les néophytes mieux vaut “s’entraîner” sur des photosdevant partir à la poubelle, car une fois le copyright installé,…..c’est fini.
    Bonne journée à toutes et tous et surtout, bonne chasse photographique.

  16. niels

    Bonjour France,
    Eh super votre site! C’est bourré de bonnes infos. J’ai le projet de faire mon propre site pour vendre mes photos, dessins et d’autre trucs… et concernant la partie photo et dessin, je n’ai aucune idée où trouver les infos concernant la protection de mes oeuvres. Si je vends une photo à un client inconnu, le fichier jpg, dois-je demander quelle utilisation il veut en faire? et quels tarifs demander suivant l’utilisation? La même chose pour mes dessins?
    Pour un particulier, j’imagine qu’il n’y a pas de problème mais pour un usage commercial je n’ai pas les idées clairs. Je sais que les photos de stock ont des tarifs différents suivant leur utilisation (j’en vends sur ces sites). Auriez-vous la gentillesse de me dire comment procéder, ou juste me donner un site qui parle des pratiques à adopter pour vendre mes photos et dessin d’une manière professionnelle. Merci d’avance

  17. Pilou

    Bonjour à tous,

    Un bon logiciel pour ajouter un filigrane à vos photos :

    Bordermaker (multilangue) : http://www.bordermaker.nl

  18. marabbeh

    De grâce ne supprimez pas la possibilité d’utiliser le clic droit, il sert à plein d’autres choses qu’à voler des images, et il y a plein de manières de contourner cette pseudo-protection.

  19. Wilfrid

    Bonjour à tous et à l’auteur de cet article très intéressant.
    Pour les applications permettant de mettre un filigrane diagonal, vous pouvez également utiliser “Gimp” et pour le traitement en masse, vous pouvez utiliser aussi “Phatch”. Ces applications sont open source et libre de droit, licence Gnu. Elles sont toutes aussi intuitives que les applications payantes et Phatch permet un grand nombre d’action sur les photos en masse.

    Au plaisir de partager d’autres informations…

    Wilfrid

  20. Laura

    Bonjour, merci beaucoup pour ces informations! N’y connaissant pas grand chose je voudrais vous demander deux petites choses(ps: mon blog photo est sur blogspot si ca peut vous aidez):

    1)”La première consiste à éviter que la barre d’outil image imagetoolbar n’apparaisse dans le coin supérieur gauche de vos images. Cela est facile en ajoutant cette ligne dans la partie de vos pages : ”

    -> Ma question : Ou se situe la partie ?

    2)”La seconde consistera à inhiber le clic droit pour éviter le déroulement du menu contextuel qui permet facilement d’enregistrer l’image, la copier ou connaître ses propriétés et son emplacement sur le serveur. Dans le tag vous pouvez introduire le code javascript suivant : oncontextmenu=”return false”. Ainsi, le clic droit sera inactif uniquement sur l’image.”

    -> Ma question: Ou se situe le tag ?

    Merci …

  21. francevoyage

    Malheureusement Laura, quand on met ses photos sur blogspot ou tout autre blog gratuit, on a pas accès au code html des pages et il est donc impossible de protéger ses images. La seule solution dans ton cas, c’est de mettre ton nom et copyright en transparence sur tes photos.

  22. Isa

    Bonjour,
    Je suis tombé sur votre blog en faisant des recherches sur la protection contre la copie de photos sur le web en vu de faire mon site perso. Je suis peintre amateur. J’ai opté pour le moment pour un blog avec Wordpress, j’ai accés au HTML sur le module des pages de rédaction/insertion. J’ai les même questions que Laura pour vos 2 astuces. Est-ce-que pour moi cela peut marcher ?
    Et à quel niveau je dois insérer ces 2 codages et entre quoi et quoi ? Merci.
    (super photos, cela donne envie d’y aller…surtout l’Islande)

  23. Justine

    Bonjour,
    Concernant le locigiel FastStone, je souhaiterais savoir comment modifier l’image type du filigrane ?

  24. bonnet

    bonjour,
    Sur mon blog plutôt orienté course en montagne, de nombreuses photos.
    Je les mets en lignes libre de tout droit, j’étais un ancien traileur qui ne peux plus courir, et je me tourne vers la photo.
    Je met mes photos en lignes une semaine après la manifestation, par soucis envers des photographes professionnels.

    Ceux ci me reproche mon action de donner mes photos.

    Pouvez vous me dire si je suis hors la lois dans mon activité qui n’a aucun but lucratif

    Merci de votre réponse

  25. francevoyage

    Vous n’êtes pas hors la loi mais vous faites un coup bas aux photographes professionnels qui ont déjà bien du mal à survivre. Je ne sais pas quel métier vous faites ou avez fait mais imaginez qu’un petit gars vienne offrir gratuitement ses services à votre patron ou vos clients pour faire votre boulot mais sans se faire payer. Pour le boss ou les clients, le choix est vite fait, ils prennent la personne qui travaille gratuitement et vous vous retrouvez sans boulot et sans revenus. Vous comprenez mieux le tort que vous causez aux pros maintenant ?