Home | News | Albums | Carnets | Belgique | Phototheque | Tirages | Livres | Auteur | Droits & tarifs | Contact | Liens | Plan site | Blog |
 
 Index des sites à voir
 Casa Batllo
 Casa Calvet
 Casa Mila (La Pedrera)
 Casa Vicens
 Hôpital Santa Creu
 La Rambla
 Palais Güell
 Park Güell
 Sagrada Familia
 Torre Agbar
 
 Infos pratiques
 Liens sur Barcelone
 Bibliographie
 Photos de Barcelone
 LIVRE sur GAUDI
 
 Antoni Gaudi
 Route du Modernisme
 

PARK GÜELL

Au début du XXe siècle, l'industriel Eusebi Güell eut l'intention de créer une cité jardin un peu à l'écart de l'effervescence de la ville. Il acheta un vaste terrain sur les hauteurs de Barcelone, un lieu appelé Muntanya Pelada (montagne pelée) au nord de Gracia. Il comptait le diviser en 60 parcelles et les revendre aux bourgeois de son époque pour y construire leur villa.


Gaudi fut chargé de dessiner l'espace résidentiel et créer tous les services nécessaires à la collectivité : allées, places, viaducs, pavillons du concierge et du garde, murs d'enceinte, escalier monumental, marché couvert (salle des colonnades ou hypostyle) et citerne d'eau. La collaboration de Josep Maria Jujol fut précieuse puisqu'on lui attribue le magnifique banc-balustrade ondulé recouvert de trencadis. Malheureusement, il n'y eut que 3 parcelles vendues dont une à Gaudi qui y fit construire une maison par son collaborateur Francesc Berenguer et y habita à partir de 1906.



patte du lézard de l'escalier plafonnier en trencadis banc ondulé en trencadis
patte du lézard escalier
soleil en trencadis
banc ondulé en trencadis


Le projet fut abandonné et le terrain racheté aux héritiers par la ville de Barcelone. Pour notre plus grand bonheur et plaisir, la cité jardin est devenue en 1922 le Park Güell, un espace vert gratuit, ouvert au public qui peut déambuler sous les viaducs en pierre aux piliers inclinés, s'asseoir sur le banc ondulé couvert de trencadis, admirer la ville qui s'étale à ses pieds, poser à côté de la fontaine du lézard, comparer les pavillons de l'entrée principale à des maisons de contes de fées, grimper sur la colline des trois croix, jouer à cache cache parmi les colonnes de la salle hypostyle. Bref, la visite au Park Güell est un must. Il est d'ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.



salle des colonnades cheminée du pavillon de garde en forme de champignon vénéneux viaduc de la lavandière
salle des colonnades
cheminée pavillon
viaduc lavandière
titre

N'essayez pas d'y aller à pied, c'est un effort inutile. C'est loin de tout et ça grimpe ferme. Vous arriveriez crevés alors qu'il y a encore des kilomètres de promenade à parcourir pour explorer le parc et découvrir ses charmes. Les bus 92 et 24 vous déposent à l'entrée orientale. Alors que le métro Lesseps ou Vallcarca vous oblige encore à marcher plus d'un quart d'heure. Le bus 92 s'attrape à la station de métro Lesseps ou à l'hôpital de la Santa Creu i Sant Pau. Le bus 24 démarre Plaça de Catalunya.



piliers de pierre torsadés du viaduc de la lavandière grille en forme de feuille de palmier nain plafonnier de la salle des colonnades
piliers de pierre torsadés
grille en feuilles de palmier
plafonnier salle hypostyle

À voir :

  • les 2 pavillons qui cernent l'entrée de la Carrer Olot, l'un destiné aux services, l'autre à la conciergerie
  • le double escalier d'accès monumental décoré d'une grotte, d'une tête de serpent sur fond de drapeau catalan, de la célèbre salamandre en trencadis et d'un tripode contenant un omphalos (pierre sacrée)
  • la salle hypostyle ou salle des colonnades doriques
  • l'esplanade située au dessus de la salle hypostyle et le banc ondulé qui en constitue la balustrade
  • la maison de Gaudi et les sculptures du jardin
  • les différents viaducs en pierre qui jalonnent le parc
  • la colline des trois croix pour la vue et l'air frais
  • la maison Trias et son mur de fleurs jaunes

- Parc Güell / Barcelone -

Photos : copyright France Demarbaix - Toute reproduction interdite - Tous droits réservés