Home | News | Albums | Carnets | Belgique | Phototheque | Qui suis-je? | Droits & tarifs | Contact | Liens | Plan du site | Blog |
 
 Index des sites
 Reykjavik 1 2 3 4
 Blue Lagoon
 Cercle d'or 1 2 3
 Piste Kjolur 1 2 3
 Le Nord 1 2 3 4
 Lac Myvatn 1 2 3 4 5
 Tjornes 1 2 3 4
 Désert intérieur 1 2 3
 Sprengisandur 1 2 3 4
 Landmannalaugar 1 2 3
 Kirkjubaejarklaustur
 Nupsstadur Vatnajokull
 Skaftafell Svinafell
 Jokulsarlon 1 2
 Vik Dyrholaey Skogar
 Thorsmork Seljalandsfoss
 Iles Vestmann Heimaey
 volcan Hekla
 Stong & Gjain
 Hveragerdi
 
 Introduction
 Carte
 Climat et météo
 Histoire 1 2 3
 Economie
 Géologie
 Géographie
 Infos pratiques
 Liens sur Islande
 Bibliographie
 Album photos
 Vidéos
 Phototheque
 LIVRE PHOTO
 
 Baleines
 Chevaux islandais
 Oiseaux d'Islande
 Chutes & cascades
 Lacs d'Islande
 Volcans d'Islande
 Pistes 4x4 & gués
 Langue & Lexique
 Jol ou Noël islandais
 Sagas islandaises
 Saga Njall le Brûlé
 Trolls & Elfes
 Eruption Eyjafjoll 2010
 Eruption Grimsvotn 2011
 Eruption Holuhraun 2014
  Bardarbunga
1
2 3 4 5 6
 
Saga de Njall le Brûlé

Trolls, Elfes et créatures légendaires

Eruption 2010

Les légendes islandaises regorgent de créatures mythiques dont les plus connues sont les trolls et les elfes. Il faut avouer que le climat de l'Islande se prête volontiers à ce genre de superstition. L'obscurité quasi permanente en hiver, le brouillard fréquent qui s'abat sur ce paysage rude et sauvage, le silence des hauts plateaux laissent facilement l'imagination vagabonder. Errer parmi les rochers noyés dans le brouillard est une expérience inquiétante.

Par étonnnant donc, qu'aujourd'hui encore, un islandais sur deux croie à l'existence du huldufólk, le peuple caché. C'est le nom donné aux elfes. Certains prétendent même les voir ou leur parler. Ils habitent les rochers et les collines. Ils ont la réputation d'être beaux, minces, petits comme des enfants, malins, espiègles, bienveillants ou indifférents aux hommes. En fait, ce sont les enfants cachés d'Adam et Eve.


La légende raconte que Dieu rendit visite à Adam et Eve mais qu'Eve n'eut pas le temps de laver tous ses enfants avant son arrivée. Elle ne lui présenta donc que les propres et cacha les autres à sa vue mais Dieu ne fut pas dupe et décréta que puisque c'était ainsi, les enfants qu'elle lui avait cachés le resteraient à tout jamais aux yeux des hommes. Ainsi les elfes sont invisibles sauf s'ils souhaitent se montrer. Ils vivent en parallèle de notre monde et tant qu'on les laisse tranquilles, ils nous laissent tranquilles.


Dans les années 70, une route en construction dans la banlieue de Reykjavik dut être déviée afin de contourner une colline où vivaient des elfes. Un médium avait prévenu les autorités mais n'avait pas été pris au sérieux. Après divers incidents et pannes de machines, ses propos furent enfin pris en compte et le tracé de la route modifié. Avant de construire, les islandais font appel à des voyants pour identifier les rochers susceptibles d'être "habités" pour éviter tout incident.


Vous remarquerez peut-être aussi dans les jardins islandais la présence de quelques pierres entassées dans un coin sauvage. Il s'agit d'habitat pour les elfes. Quand on construit une nouvelle maison, la tradition veut qu'on réserve une petite place aux esprits qui habitaient les lieux auparavant afin de rester en bons termes avec eux et s'assurer de leur bienveillance.


Quant aux trolls, c'est une autre paire de manche. Ils sont méchants, cruels, infiniment laids, forts et trapus mais plutôt bêtes. Ils vivent dans des grottes et se nourrissent de chair humaine ou à défaut de bétail. Ce sont l'équivalent de nos ogres. Quand une trollesse capture un homme, ce n'est pas toujours pour le manger. Elle peut le réduire en esclavage et si celui-ci n'a pas réussi à s'échapper dans les deux ans, il se transforme définitivement en troll.


Leurs points faibles c'est la boisson et les rayons du soleil. Dès que le jour se lève, si le troll n'a pas regagné sa caverne, il est changé en pierre irrémédiablement. Un conte populaire raconte comment un homme a réussi à échapper à un groupe de trolls en leur offrant de la bière (malt) pendant toute la nuit, leur faisant oublier toute prudence et notion du temps. Ils furent surpris par le lever du jour et pétrifiés à tout jamais.


troll de Skogafoss trolls de Reynisdrangar troll de Hvitserkur
troll de Skogafoss
trolls de Reynisdrangar
troll de Hvitserkur


Vous aurez l'occasion de croiser plein de trolls pétrifiés durant votre voyage. "Karl og Kerling", un couple figé devant sa grotte dans un coude de la Jokulsá á Fjöllum (parc de Jökulsargljufur), les deux trolls de Reynisdrangar occupés à échouer un bateau 3 mâts sur la plage de Vik, Hvítserkur sur la pénisule de Vatnsnes ou le troll de la cascade Skogafoss. Je vous invite à ouvrir l'oeil et en découvrir d'autres par vous-mêmes.


Parmi les légendes islandaises, on retrouve aussi des géants malfaisants qui chevauchent le toit des fermes les jours de tempête, des revenants à l'apparence humaine qui attirent les vivants et les emportent avec eux dans l'au-delà ou des esprits tutélaires qui apparaissent pour avertir d'un danger ou d'une mort imminente.


Dernières petites anecdotes au sujet des revenants qui hantent les sagas islandaises. Lorsqu'un homme mourait chez lui dans son lit, on détruisait une cloison pour sortir le cadavre ou on creusait un trou sous le mur de la maison plutôt que de le faire passer par la porte. Ceci afin qu'il ne puisse pas retrouver son chemin pour revenir hanter les vivants. Et pour éviter qu'il n'entraîne les jeunes filles en les interpellant par leur prénom, il était coutume de baptiser les filles Gudrun (rune de Dieu), car les fantômes - c'est bien connu - du moins en Islande - sont incapables de prononcer le nom de Dieu (Gud en islandais).

Saga de Njall le Brûlé - Trolls, Elfes et créatures légendaires - Eruption 2010
 

Textes et Photos : copyright France Demarbaix - Toute reproduction interdite - Tous droits réservés